Start-up depuis 1924

Conserver l’esprit d’entreprise d’Emile Kieffer, fondateur de la société. Développer l’esprit pionnier de ses fils et successeurs dans la quête de la meilleure performance énergétique.
Depuis 1924, nous implémentons avec un succès toujours grandissant des solutions innovantes pour nos clients.

Emile Kieffer,
Fondateur de la société

1924
Années 1930
Années 1940
Après-guerre
Années 1960
Années 1970
Années 1980
Années 1990
Années 2000
Années 2010

1924

1924

Le mosellan Emile Kieffer fonde son activité d’installations sanitaires qu’il établit rue Philippe II. L’entreprise est basée sur le modèle artisanal. Le pays subit alors une brusque demande d’installations sanitaires. Aidé d’un seul apprenti, Emile Kieffer se contente de menus travaux de réparation avant de recevoir des commandes plus importantes.

En 1928, il réalise sa première installation de chauffage central.

Années 1930

Les années 1930 : L’entreprise s’agrandit

De 4 compagnons en 1926, l’entreprise passe à 20 au plus fort de l’activité dans les années 1930. Elle s’installe au Limpertsberg, avenue Pasteur, et se dote de moyens d’expansion.

Années 1940

Les années 1940 : un élan brisé par la guerre

En 1940, l’entreprise est frappée de plein fouet par la guerre.
Refusant de travailler pour l’occupant allemand, Emile Kieffer doit en subir les répercutions dramatiques sur sa vie professionnelle et personnelle.
La réquisition de son moyen de transport, la réduction des effectifs et la pénurie de matières premières rendent toute expansion impossible.
De 4, le nombre d’employés est réduit à 2.

Puis Emile Kieffer et sa famille sont déportés.

Après-guerre

L’après-guerre et la reconstruction

Libéré avec sa famille en 1945, Emile Kieffer doit repartir à zéro.
La rareté des matières premières dans la capitale rend le travail difficile jusqu’en 1949. Tout est à reconstruire.
À force de travail et de bonne volonté, Emile parvient à remonter l’entreprise.

Années 1960

Les années 1960 : Ady et Pierre

La reprise revient avec la reconstruction. En 1959, Emile Kieffer cède son établissement à ses deux fils : Ady et Pierre. L’entreprise compte alors 33 employés.

Années 1970

Les années 1970 : une offre complète et durable

L’entreprise complète son offre avec les installations électriques et est désormais en mesure d’offrir l’ensemble des équipements techniques du bâtiment.

Consciente de l’impact de ses activités en termes de protection de l’environnement et pionnière dans ce domaine, elle manifeste le souci de faire réaliser des économies d’énergie à ses clients.

Années 1980

Les années 1980

En 1986, a+p kieffer devient une s.à.r.l.. Pierre-Emile Kieffer, fils d’Ady Kieffer, rejoint l’entreprise familiale. Un comité de direction est mis en place.

Démarrage du « service exploitation » et de « financements par tiers », d’installations de régulation digitales pour améliorer l’efficacité énergétique dans les immeubles.

Années 1990

Les années 1990 : changements structurels

Mil Kieffer, fils de Pierre Kieffer rejoint à son tour la société en 1992. Pierre-Emile Kieffer reprend le poste d’Ady Kieffer en 1997.
Deux ans plus tard, la société est reprise par une structure familiale regroupant les deux générations. Elle prend le nom d’a+p kieffer omnitec.

Les effectifs dépassent pour la première fois 200 collaborateurs et un comité mixte se met en place. Les départements d’équipements du bâtiment et de gestion du bâtiment sont respectivement renommés ETE (Equipements Techniques et Energétiques) et GTE (Gestion Technique et Energétique).

Croissance activité « Equipement » de 90 à 107 collaborateurs.
Croissance activité « Maintenance » de 39 à 98 collaborateurs.

Années 2000

Les années 2000 : implantation à la Cloche d’Or

Pierre Kieffer prend sa retraite et confie la gérance à son fils Mil Kieffer en novembre 2000.

L’année de son 80e anniversaire, l’entreprise déménage dans le nouveau siège à la Cloche d’Or. Elle doit faire face à l’évolution des besoins en surface de bureaux et en infrastructure de stockage et de préfabrication moderne. L’entreprise investit dans la formation du personnel avec la création d’une Cyber School.

Années 2010

Les années 2010 : de nouveaux défis

L’entreprise développe les premiers projets de PPP – partenariat public-privé – avec des partenaires de la construction et l’Etat luxembourgeois.

L’équipe des ingénieurs et techniciens se complète avec des ingénieurs électriciens en courant faible et équipements informatiques, de sécurité et de contrôle d’accès.

L’offre de l’entreprise est complétée pour s’étendre sur toute la technique du bâtiment, de l’énergie et de la communication. Les effectifs du bureau technique atteignent 140 personnes. Fin 2016, l’entreprise recense plus de 395 collaborateurs.

{"dots":"false","arrows":"true","loop":"true","autoplay":"false","autoplayInterval":"3000","speed":"300","fade":"true","rtl":"false","nav_centermode":"false","slidetoshow":5}